Saint-Dié-des-Vosges : le parc pour enfants La Piste de Zim ouvre ce mercredi


24 juin 2020 - 80 vues

« Cette réouverture va faire du bien. » À l’heure de retrouver le public à partir de ce mercredi, le gérant de La Piste de Zim, Stéphane Grandidier, entrevoit enfin le bout du tunnel pour son parc de loisirs de la rue du 12e Régiment-d’Artillerie après trois derniers mois marqués par une activité nulle et la mise en chômage partiel de ses deux salariés.

« Financièrement, ça a été compliqué, j’ai sollicité le prêt garanti par l’État et le Fonds de résistance », avoue-t-il.

Si ces aides s’avèrent utiles pour la période passée, elles le sont aussi en vue de l’avenir.

« L’été, ce n’est pas le moment fort de notre activité, c’est entre 10 et 12 % de notre chiffre d’affaires (vacanciers…).

La profession estime qu’on fera près d’un quart de ce chiffre-là. »

Le complexe fréquenté par des enfants de 0 à 12 ans et leurs accompagnateurs sera-t-il boudé ?

Impossible de le dire.

« Il faut que les clients regagnent confiance », explique Stéphane Grandidier.

Des activités inaccessibles

Pour limiter la propagation du coronavirus, en plus des consignes gouvernementales (gestes barrières, masque à partir de 11 ans…), les prochains visiteurs vont devoir s’adapter à quelques changements, à commencer par les activités.

La table de ping-pong et les piscines à balles « pour éviter le cumul d’enfants et de désinfecter au quotidien » sont désormais inaccessibles.

Le clown Zim - la mascotte du parc - ne fera plus d’apparition.

Pour les anniversaires, la bougie sur laquelle souffler ne se trouvera plus que sur une part du gâteau (et non sur l’intégralité) ; par ailleurs, l’accès à la « Zim box » - une pièce remplie de cadeaux dans laquelle l’enfant fait son choix - sera interdit.

« Les adultes accompagnateurs devront veiller au respect des règles », indique Stéphane Grandidier.

Une capacité d’accueil divisée par 2

À côté de l’achat d’un nébuliseur pour désinfecter quotidiennement l’établissement (murs, jeux…), les lieux ont été réaménagés (Plexiglas, gel hydroalcoolique, sens…) pour un coût d’au moins 4 000 € hors taxes.

Afin d’éviter une surfréquentation des 700 m² d’espace ouvert au public (structures de jeux, cafétéria, bar), la fréquentation maximale sera limitée à 80 enfants et une quarantaine de parents.

« Avant la crise, le parc en accueillait le double quand il était complet. »

La Piste de Zim a été réaménagée pour accueillir le public.   Photo VM /David HENRY

Priorité donc à la réservation.

En attendant des probables assouplissements des règles sanitaires pour les enfants à l’avenir.

L’allègement qui avait prévalu pour l’école a préparé le terrain à l’ouverture des parcs comme La Piste de Zim.