Le nouveau single de Sarah Lou

19 septembre 2018 - 113 vues

Découvrez le nouveau single de Sarah Lou- Vivre Ensemble

En diffusion sur Radio Saint-Dié

Sortie Officielle le 5 Octobre 2018 sur toutes les plateformes de téléchargement légales !

Extrait de l'album "Vivre Ensemble" disponible en pré-vente dès le 24 septembre sur ITunes ! 

Portrait Sarah Lou


« Chanter a toujours été une évidence »

Micro en main, dans une robe au dos dénudé ravageur, elle rayonne, séduit et envoûte son auditoire…….

Les Américains comme en de nombreuses choses nous ont montré la voie. Les concours de jeunes prodiges animent depuis les années 50, dans tous les domaines artistiques, l’Amérique profonde. La France a emboîté le pas dans les années 90 avec l’émission ‘’Graine de star’’ animée par Laurent Boyer sur M6.


Et au célèbre dicton ‘’La valeur n’attend pas le nombre des années’’, la remarquable Sarah Lou a répondu avec brio en 1998, remportant à 13 ans, le ‘’radio crochet’’, pour devenir soudain aux yeux de la France entière la future Céline Dion.

Elle interprète, ‘’Titanic, my heart Will go one, en direct au zénith de Montpellier, puis je t'aime, duo exceptionnel improvisé avec Lara Fabian au Pavillon Baltard, prestation qui fut le point d’orgue de cette aventure, propulsant la jeune Sarah Lou au-devant de la scène nationale.


La belle ado originaire du pays Grand Combien, est devenue une femme superbe. Dans le fauteuil club en cuir qui me fait face, elle évoque ces merveilleux souvenirs et se projette dans un avenir qu’elle ambitionne tout aussi brillant.


Depuis cette fameuse victoire au Zénith de Montpellier, une vingtaine d‘années se sont écoulées. Deux décennies sous les projecteurs évidemment, car Sarah n’a jamais envisagé d’autre chemin que la chanson et la scène.


« Chanter a toujours été une évidence », confirme Sarah, « j'ai commencé les représentations dès l'âge de 7 ans... Je ne me suis jamais interrogée à savoir si oui ou non je voulais être chanteuse.

Je l'ai toujours été et j'ai toujours concilié musique avec études. Car être artiste, c’est aussi connaître parfois la précarité, il ne faut pas avoir peur. Je me suis accrochée à mes études pour éviter ces peurs ».

L’image contient peut-être : 1 personne


Mélomanes avertis, ses parents et surtout sa mère, lui ont transmis les bons gênes. Sarah et ses sœurs ont toujours baigné dans la danse et la musique, son grand-père jouait de la derbouka, sa grand-mère aimait chanter.

« Très jeunes, ma mère nous a inscrites dans des activités artistiques, la danse, le piano.

On écoutait beaucoup les artistes de variété françaises et internationales.

La première chanson que j’ai apprise par cœur était ‘’L’homme à la moto’’.

C’était pour ma première scène j'avais 7 ans, j'étais stressée mais confiante.

C’était un défi pour moi, j'avais beaucoup travaillé avec ma mère, car il ne s'agissait pas seulement d'être capable de m'exprimer devant un public! Il fallait aussi mémoriser parfaitement le texte, le comprendre pour mieux l'assimiler, le dire à la manière d’un comédien, veiller à la prononciation et surtout chanter avec mon cœur ».


Sarah a commencé le piano à six ans, a travaillé pendant dix ans cet instrument avec Stella Roche puis Thierry shoenenberger sous la direction de Marc Dumas. Parallèlement, elle a suivi des cours de chant lyrique avec deux professeurs, Mme Pages et plus tard avec un autre grand professeur de chant au conservatoire de Nîmes, Daniel Salas.


Forte de cette formation précoce et d’un talent évident, Sarah a enchaîné les victoires très tôt dans les concours de sa région et dans le Languedoc-Roussillon.


Jusqu’à sa rencontre à 9 ans avec le producteur Philippe Sagnier. Il lui propose d'interpréter la chanson spécialement écrite pour l’équipe de football de Nîmes Olympiques, elle chante l'hymne de l'équipe à 9 ans dans les arènes devant 11000 personnes !

L’image contient peut-être : 1 personne, gros plan


Sous l'aile de son producteur, Sarah participe à ‘’Graine de stars’’, jusqu’à 15 ans, il encadre sa carrière, s’occupe des cours de piano, des cours de rattrapage scolaire et lui permet de faire de nombreuses premières parties d’artistes tel que le groupe Gold à Cannes ou de chanter pour de grands événements comme le Telethon.


A 15 ans, elle passe aussi son temps en studio d'enregistrements, comme au studio plus 30 où elle enregistre sous l'œil bienveillant de Paul Semama, et de philippe son producteur, un single intitulé "Les princes ne sont pas toujours rois " avec le soutien exceptionnel de Karol fredericks.


Le bac en poche, Sarah étudie la musicologie à Paris-Sorbonne. Sa carrière se poursuit sur les scènes franciliennes, au cabaret ‘’American Dream’’ près de l’Opéra et dans les orchestres parisiens.

Son répertoire, est très varié, elle chante dans cinq langues, mais poursuit parallèlement ses études. « Je sais très bien que ce métier est fait de hauts et de bas, il vaut mieux avoir une formation à côté »
Master en poche, amoureuse de la pédagogie, elle écrit sur l'importance des Arts à l'école.

Actuellement entourée d’une nouvelle équipe, Sarah qui compose, écrit, prépare un single de musique actuelle, de la pop-variété. « J’aime créer, j’ai ma propre musicalité."


Concernant la vie d'artiste, elle lance :: « Je pense qu’il faut être persévérant, patient, travailler beaucoup, croire en soi surtout! Mais il ne faut pas faire ce métier en visant exclusivement la notoriété ou la gloire.

Car le chemin est semé d'embûches ! Il faut prendre conscience que tout le monde ne peut pas obtenir de "médailles", le plus important est de faire ce que l'on aime, peu importe le lieu, j’ai chanté un peu partout.

Mes désirs sont simples, je souhaite chanter le plus longtemps possible et transmettre de l'amour, du bonheur, autour de moi. Un artiste ambitionne toujours de transmettre des émotions au maximum de gens ».

Facebook de Sarah Lou : https://www.facebook.com/sarahloumusic/