Sorel

05 mai 2018 - 77 vues
Genre french pop

Sorel, de son vrai prénom, Julien-Axel, né le 21 septembre 1973 à Paris, est un auteur-compositeur-interprète français.

Enfance

Né à Paris le 21 septembre 1973, de parents bohèmes et trop vite séparés, il suit le rythme des mutations de sa mère et parcours ainsi plusieurs coins de France : Tours, Lens, pour finalement s’installer à Lyon.

Ses premiers pas dans la musique

À l'age de 8 ans, sa mère lui offre son premier piano, avec lequel il crée ses premières compositions1.
À 15 ans, Sorel se met à la guitare un instrument plus adapté à ses déplacements et à la musique qu'il aime écouter. Au lycée, il forme son premier groupe : Les pensées nocturnes, influencé par Jim Morrison (The Doors) et Noir Désir.
À 17 ans, il souhaite jouer ses propres chansons et monte un nouveau groupe Lorely , avec lequel il donne ses premiers concerts. Se découvrant une passion pour la lecture, puis l'écriture, il décide de se lancer en solo.

Parcours musical

À 21 ans, il compose son premier mini album intitulé La raison…(cette capsule jaune) .
En parallèle, il écrit et compose une comédie musicale, Au nom du frère.
En 2008, il signe son premier album fuyons miantenant , chez Tintamar, un label Lyonnais. Le single je veux du rêve est propulsé dans les charts. La même année, le titre aime moi circule sur les ondes.

En 2010, le réalisateur Michel Françoise l’invite à enregistrer son nouvel opus dans les studios de Francis Cabrel, à Astaffort. Sorel choisit comme emblème un S rouge, éponyme de l'album sorti le 17 janvier 2011.

À partir de septembre 2011, il entame une tournée : Le Paris de Sorel. Il se produit ainsi au célèbre Moulin de la Galette, au Scopitone et à l'hôtel Murano. Le 13 juin 2012, suite à cette tournée, Sorel sort la parenthèse sauvage , album concept imaginé comme la bande originale d'un film qui n'a jamais existé. Il comprend 15 chansons, disponibles uniquement en version digitale.

Les BO de films constituent une de ses principales inspirations. Les arrangements de celles-ci le fascinent. Il cite Ennio Morricone, François de Roubaix, Michel Legrand ou encore Paul Williams.
Plus tard, il choisit de se rapprocher de la chanson française, pour pouvoir exprimer des sentiments par des mots simples et transmettre plus facilement des émotions au public.

Parmi ses références, on trouve Souchon, Cabrel, Polnareff, Delpech, Christophe, Julien Clerc…

Son pseudonyme

Au lycée, son professeur de philosophie l'incite à écrire pour libérer son hypersensibilité. Il lui fait lire Le Rouge et le Noir que Julien n'apprécie pas à l'époque. Ce n'est que sur le tard qu'il redécouvre un beau roman et se reconnait dans le personnage de Julien Sorel : même prénom, même âge, passionné, ambitieux et en quête de l'amour absolu. Il choisit alors de faire de ce nom, Sorel, son pseudonyme.


Source

Top Titres

Je me souviens 1

Je me souviens

La chanson des amants 2

La chanson des amants

Je veux du rêve 3

Je veux du rêve

Aime moi 4

Aime moi

Combien tu m'aimes? 5

Combien tu m'aimes?

Mes yeux noirs 6

Mes yeux noirs

Puisqu'on 7

Puisqu'on

Comme si j'étais seul sur la terre 8

Comme si j'étais seul sur la terre

Summertime Sadness - Acoustic Version 9

Summertime Sadness - Acoustic Version

Ma Bombe 10

Ma Bombe

Top Albums

S
S
pistes
Fuyons maintenant
Fuyons maintenant
pistes
La parenthèse sauvage (Bande imaginaire du film)
La parenthèse sauvage (Bande imaginaire du film)
pistes