Nilda Fernandez

03 mars 2019 - 16 vues
Genre chanson francaise, french, musique du monde, nilda

Nilda Fernández (Daniel Fernández, né à Barcelone le 27 octobre 1957) est un auteur-compositeur-interprète espagnol et français.

De famille andalouse protestante, le jeune Daniel arrive en France à l'âge de 7 ans, mais poursuit ses études en Espagne, où il travaille le flamenco. Après avoir enseigné l'espagnol pendant un an, il chante dans de petites salles autour de Lyon et de Toulouse. Son deuxième album, en 1987, révèle sa voix androgyne, et un titre qui sera repris par Miguel Bosé, « Madrid, Madrid ». C'est son album de 1991 qui lui apporte la célébrité, avec le succès de « Nos fiançailles ». Il est nommé meilleur espoir masculin aux Victoires de la musique en 1992, et l'album reçoit le Grand Prix de l'Académie Charles-Cros. en 1993, ses chansons « Sinfanaï retu » et « Marie-Madeleine » sont bien accueillies. En 1994, il part pour une série de récitals en Argentine où il chante un duo avec Mercedes Sosa. Il publie un roman, Ça repart pour un soliloque, en 1995. Entre 1996 et 1998, il fait ses tournées en roulotte. Il participe à l'album de Sam Mangwana. Son album de 1999, Castelar 704, met en musique des poèmes de Federico García Lorca, avec des guitaristes espagnols, après Paco Ibáñez. Après avoir rendu hommage à Gérard Manset en 1996 dans un album collectif, il reprend en 1999 des titres de ses chanteurs français fétiches : Léo Ferré, Barbara, Dutronc, Polnareff, Jane Birkin, Annegarn,sur l'album " Mes hommages".

Après un "Best of" en 2000, et un départ pour la Russie, Nilda Fernández semble avoir disparu de la scène française, à l'exception de quelques passages flash et d'un duo avec le groupe Dorval. En 2006, il reprend une tournée de concerts en France tout en passant par Cuba, la Belgique, Moscou et la Suisse.

Le 1er mars 2007 sortie de son deuxième livre, Les Chants du monde carnet de notes, édité en France aux Presses de la Renaissance. Cette même année est diffusé l'album " Bestov vol.2 " 19 titres, dont 3 nouveaux interprétés en russe.

2010 sorti de l'album Nida Fernandez, enregistré à Gênes, ce nouvel album prouve une fois de plus que Nilda Fernandez n’a pas essayé de refaire du Nilda Fernandez ; il a seulement accompli son devoir, « le devoir de renaître, de s’engendrer soi-même. » Pas de roublardise marketing ni d’appel du pied aux réflexes des fans : « Je suis artiste depuis la vie et pour la vie », dit-il, ce qui le conduit à mêler l’orchestre de cordes et la guitare flamenca, le ska et l’appel de la Méditerranée, le rock et les échos lointains de l’Est, des réminiscences de gospel et l’accordéon parigot.

Discographie
- Le Bonheur comptant, 1981 (paru sous le nom de Daniel Fernandez)
- Nilda Fernandez, 1991
- 500 Años, 1992 (version espagnole de l'album de 1991)
- Nilda Fernandez, 1993
- Compiègne, live, 1993
- Los Días aquellos, 1995 (version espagnole de l'album de 1993)
- Innu Nikamu, 1997
- Niña Bonita, 1998 (version espagnole de "Innu Nikamu")
- Castelar 704, 1999
- Mes hommages, 1999
- Best of, 2000
- Collection privée, coffret 3 CD, 2000
- Best of vol. 2, 2007
- Nilda Fernandez, 2010

Bibliographie
- Ça repart pour un soliloque, Stock, 1995
- Les Chants du monde, carnet de notes, Presses de la Renaissance, 2007


Source

Top Titres

Madrid, Madrid 1

Madrid, Madrid

Nos fiançailles 2

Nos fiançailles

Madrid Madrid 3

Madrid Madrid

Mes yeux dans ton regard 4

Mes yeux dans ton regard

Mon amour 5

Mon amour

Nos fiancailles 6

Nos fiancailles

L'invitation à Venise 7

L'invitation à Venise

Le temps des Lilas 8

Le temps des Lilas

Donne moi de mes nouvelles 9

Donne moi de mes nouvelles

Entre Lyon et Barcelone 10

Entre Lyon et Barcelone

Top Albums

Nilda Fernandez
Nilda Fernandez
pistes
Best of Nilda
Best of Nilda
pistes
800 chansons des années 80
800 chansons des années 80
pistes