Naive New Beaters

28 août 2019 - 17 vues
Genre seen live, french, electro, electronic, nu rave

Membres : Martin Luther B.B. King (guitariste)
Eurobelix (synthétiseur)
David Boring (chant)

Naive New Beaters raccourci par NNBs est un groupe de musique pop-electro-rap originaire de Paris en France. Le groupe s'est formé en 2004 et il est principalement connu pour avoir composé Live good étant reprise dans une publicité de Nokia. Les trois membres du groupe se sont connu au lycée, cependant à cette époque « on ne s’aimait pas beaucoup » déclarent-ils. Il précise que c'est lors d'un stage en entreprise que « ça a vraiment accroché ». Ils ont alors fait de la musique ensemble, jusqu'à être sur la compilation des Inrocks, Ceux qu'il faut découvrir en 2007, ils pensent que cela leur « a amené sûrement de la visibilité ». Par la suite ils sortent un maxi, nommé Bang-Bang et suivit par un autre nommé Live good. Puis ils ont signés chez Cinq 7, où ils sortent l'album Wallace. La technique de travail du groupe est « de faire pleins de chansons et s’il le faut d’en jeter ». Pour l'album Wallace, le groupe veut « faire un album qui se tient bien et qui s’écoute facilement plutôt que de mettre tout ce qu'ils avaient en magasin ». Ils avaient « les embryons » de chanson sur lesquelles, ils avaient « travaillé avant même d’arriver en studio », le studio leur a « permis de produire ce qu'ils avaient maquetté chez eux ».


Source

Membres : Martin Luther B.B. King (guitariste)
Eurobelix (synthétiseur)
David Boring (chant)

Naive New Beaters raccourci par NNBs est un groupe de musique pop-electro-rap originaire de Paris en France. Le groupe s'est formé en 2004 et il est principalement connu pour avoir composé Live good étant reprise dans une publicité de Nokia. Les trois membres du groupe se sont connu au lycée, cependant à cette époque « on ne s’aimait pas beaucoup » déclarent-ils. Il précise que c'est lors d'un stage en entreprise que « ça a vraiment accroché ». Ils ont alors fait de la musique ensemble, jusqu'à être sur la compilation des Inrocks, Ceux qu'il faut découvrir en 2007, ils pensent que cela leur « a amené sûrement de la visibilité ». Par la suite ils sortent un maxi, nommé Bang-Bang et suivit par un autre nommé Live good. Puis ils ont signés chez Cinq 7, où ils sortent l'album Wallace. La technique de travail du groupe est « de faire pleins de chansons et s’il le faut d’en jeter ». Pour l'album Wallace, le groupe veut « faire un album qui se tient bien et qui s’écoute facilement plutôt que de mettre tout ce qu'ils avaient en magasin ». Ils avaient « les embryons » de chanson sur lesquelles, ils avaient « travaillé avant même d’arriver en studio », le studio leur a « permis de produire ce qu'ils avaient maquetté chez eux ».


Source