Eve

07 December 2019 - 331 vues
Genre Hip-Hop, rap, hip hop, female vocalists, rnb

Eve Jihan Jeffers est née le 10 novembre 1978 à Philadelphie. A l’âge où la plupart des ados pense plus souvent à leur acné qu'à leur avenir, Eve s'impose déjà dans un groupe 100 % filles et se lance avec des potes dans des batailles de micro histoire de développer ses talents de rappeuse. A la fin de ses années lycée, la chanteuse a son propre duo hip hop, EDGP, et même un petit surnom, « Gangsta ». Du coup les études tendent à passer à l’as, Eve préférant concentrer toute son énergie sur la musique.

Eve décide finalement de se consacrer exclusivement au rap, et lorsque son duo splitte, prend le nom de « Eve of Destruction ». Mais pour le moment, la musique ne lui rapporte pas de quoi payer son loyer dans le Bronx à New-York, et Eve doit arrondir ses fins de mois en étant strip-teaseuse. Cette situation ne convient guère à la rappeuse qui continue à développer les contacts dans le milieu hip-hop et finit un jour par rencontrer Dr. Dre par l’intermédiaire du célèbre rappeur. Dr. Dre croit immédiatement en la jeune-femme lorsqu’il l’entend chanter et lui propose de signer avec son label, Aftermath.

La chanteuse peut donc partir en studio pour mettre en boîte quelques titres, notamment « Eve of Destruction » qui fera partie de la B.O de « Bullworth » en 1998. Mais Eve se fait virer du label alors qu’elle n’a pas encore fini l’enregistrement de son premier opus. La chanteuse réussit cependant à rebondir lorsqu’elle fait la connaissance du rappeur DMX et du collectif Ruff Ryders. En effet, Eve apparaît d’abord sur le remix de « Ruff Ryders Anthem », le tube extrait du premier album de DMX, puis la rappeuse participe à la compile « Ryde or Die Vol.1 » avec la chanson « What Ya Want » qui fait un carton. Après avoir collaboré avec The Roots, Blackstreet ou encore Janet Jackson, Eve sort enfin son premier album en 1999, « Let There Be Eve…Ruff Ryders First Lady » qui se classe très vite en tête des charts.

Forte de ce succès fulgurant, la jeune-femme publie un second album en 2001, « Scorpion » qui fait de nouveau un tabac, notamment grâce aux singles « Who’s That Girl » et « Let Me Blow Ya Mind », un duo enregistré avec Gwen Stefani du groupe No Doubt qui permet à Eve d’obtenir un Grammy et à son disque de devenir platine. Un an et deux apparitions au cinéma plus tard, paraît le troisième album de la rappeuse, « Eve-Olution », qui un fois de plus, séduit un très large public mais aussi la profession puisque la chanteuse est de nouveau récompensée par un autre Grammy grâce au single « Satisfaction », tandis que l’on peut retrouver sur ce nouvel opus, un duo avec Alicia Keys, « Gangsta Lovin’ ».

Mais Eve n’est pas seulement une chanteuse d’exception, elle cartonne aussi en tant qu’actrice, pour le grand comme pour le petit écran où elle campe le personnage principale d’une sitcom, sobrement intitulée « Eve ».

Elle a aussi créé sa propre marque de vêtement, « Festish ».


Source

Top Titres

Let Me Blow Ya Mind 1

Let Me Blow Ya Mind

Who's That Girl? 2

Who's That Girl?

Tambourine 3

Tambourine

Satisfaction 4

Satisfaction

Gangsta Lovin' 5

Gangsta Lovin'

Got What You Need 6

Got What You Need

Let Me Blow Your Mind 7

Let Me Blow Your Mind

Who's That Girl 8

Who's That Girl

Love Is Blind 9

Love Is Blind

Let Me Blow Ya Mind (feat. Gwen Stefani) 10

Let Me Blow Ya Mind (feat. Gwen Stefani)

Top Albums

Scorpion
Scorpion
pistes
Eve-Olution
Eve-Olution
pistes
Tambourine
Tambourine
pistes